Memento convertir les VM .OVA sur Proxmox

Quand on veut tester un serveur (hébergement, messagerie, CRM ….) open-source, les éditeurs proposent en général la documentation pour installer “à la mano” les paquets et autres dont l’application a besoin. De plus en plus souvent, ces éditeurs proposent le téléchargement d’un modèle en VM, notamment en .ova

Adepte de l’hyperviseur Proxmox, je pensais naivement que les .ova était réservé à l’environnement VMware… Mais point du tout, il est très facile de convertir ces VM dans Proxmox et de transformer le fichier disque en QCOW2 (qui permet les snapshots à chaud et qui est moins consommateur d’espace disque)

C’est quoi un fichier OVA ?

Les fichiers OVA ne sont rien de plus qu’une archive TAR qui contient un .OVF et des fichiers .VMDK

Plus d’explications sur le format OVF

Je voulais tester dernièrement la dernière version d’Ulteo V4 (peut-être la der des der d’ailleurs), je télécharge donc la version en .OVA sur leur site, appelée Ulteo OVD Virtual Appliance… donc en .OVA

Visualiser le contenu OVA et convertir pour Proxmox

Après le transfert du fichier .ova sur le serveur Proxmox, voyons le contenu à l’aide de la commande tar -tf xxxx.ova

ova1Maintenant, on va extraire les fichiers de l’archive avec la commande tar -xvf xxxx.ova

ova2Maintenant, regardons le fichier de plus près le fichier .OVF qui est une description de la VM au format XML. Cela permet d’obtenir des informations sur l’environnement de la VM (CPU, RAM, type de contrôleur, carte réseau…)

Pour ma part, je visualise avec la commande nano xxx.ovf et j’ai vu donc que la VM “utilise” 1024 Mo de Ram, un contrôleur LSI Logic, une carte E1000

Convertissons le disque .VMDK…

Proxmox est tout à fait capable d’utiliser directement des fichiers disque au format VMDK mais je préfère le format QCOW2 pour les raisons que j’ai évoqué (snapshots et économie d’espace disque)
qemu-img convert -O qcow2 xxxx-disk1.vmdk xxxx.qcow2

ova3

Intégrer le disque au format QCOW2 à la VM sous Proxmox

Je crée une nouvelle VM avec les caractéristiques visualisés à partir du fichier .OVF, avec un disque d’au moins la même taille.
Ensuite, je copie le fichier .QCOW2 converti plus tôt dans le dossier de la VM (/var/lib/vz/images/numero de la VM)
Je note le nom du disque vm-numero-disk-1.qcow2 et je supprime ce fichier. Enfin je renomme le fichier que l’on a importé.

 

 

A propos Nicolas Chopin

Fondateur du site SynerGeek.fr. Passionné par l'informatique, le web et les technologies, j'aime partager mes découvertes. Rejoignez-nous pour partager vos connaissances, vos expériences et développer votre réseau professionnel

Je vous propose également...

ZeroShell, installation sur disque dans Proxmox

Olivier nous a proposé de nombreux tutos sur ZeroShell ces derniers mois. C’est un très …

Un routeur/parefeu ZeroShell sur Proxmox v2

Je continue l’exploitation des usages du petit routeur/pare-feu ZeroShell. Toutefois, cette distribution est utilisée à titre …

1 commentaire

  1. Merci vraiment très utile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *