Convertir une machine physique Windows en machine virtuelle Vmware

2009-04-27_113013
Dans l’absolu c’est aussi simple que de réaliser une sauvegarde du PC et de le restaurer dans une machine virtuelle.

Toutefois, cela présente deux difficultés: la gestion des drivers et le temps de non disponibilité.

Le hardware de la machine source et celui de la machine de substitution sont différents. Il faut donc procéder au remplacement des pilotes de périphérique disque notamment avant de pouvoir booter la VM.

Vous trouverez sur Ultimate-P2V un tuto expliquant comment créer un LiveCD (basé sur BartPE) permettant de réaliser cette opération. Vous restaurez la machine dans une VM. Vous bootez sur le LIVECD et remplacez les drivers dans le VM. Vous bootez la VM et le tour est joué!

Vmware propose gratuitement P2V-Converter.  Cet outil est aussi intégré dans un LiveCD ColdClone (lui aussi basé sur BartPE). Il s’acquitte des tâches de sauvegarde du PC physique, restauration dans une VM et substitution des drivers en une tâche opération.

vmware_converter_12

Mais, le grand avantage de P2V-Converter est que s’il est installé sur la machine à virtualiser, il peut réaliser toutes les opérations sans même avoir à éteindre le PC source. C’est que que l’on appelle du HOT P2V. Le PC physique reste disponible pour le réseau jusqu’à ce qu’il soit remplacé par sa copie virtuelle.

Enfin, si tout ne se passe pas toujours aussi simplement que prévu, les liens 1 et 2 suivants devaient apporter quelques pistes.

Pour référence, je mentionne le projet sanbarrow qui cherche à réaliser un LiveCD d’un serveur de virtualisation Vmware

A propos Olivier Olejniczak

Cofondateur de SynerGeek.fr. Passionné d'informatique, je m'intéresse plus particulièrement aux technologies de virtualisation et de stockage. J'apprécie la liberté et la quasi-absence de frontières à mon imagination qu'offre l'OpenSource et Linux. Professionnellement, je travaille exclusivement avec les outils Microsoft. Les pieds bien sur terre et ancrés dans le quotidien de l'entreprise, j'aime faire partager mes découvertes et contribuer à un meilleur usage des technologies. Vous aussi, rejoignez-nous sur Synergeek et partagez votre expérience!

Je vous propose également...

Utiliser un disque en Raw Device Mapping (RDM) pour Xpenology

Suite à mon dernier article sur l'installation des VmWare tools sur la VM Xpenology, un lecteur m'a rapporté en commentaire quelques soucis pour intégrer un disque en RDM. Comme je ne m'étais pas fait de doc, c'est l'occasion de me rappeler la procédure.

VmWare Tools sur Xpenology sous Esxi

Xpenology est un hack du système d’exploitation utilisé sur le matériel Synology. Il est ainsi …

3 commentaires

  1. Merci beaucoup de ton retour
    Personnellement, le problème que j’ai rencontré avec ces produits est la quantité de mémoire requise lors de la conversion.

  2. suite à une étude des différentes manips proposées sur le web, je recommande celle du live cd coldclone (qui forcément exige d’arrêter le serveur en cours…) une procédure est indiquée ici: http://kediad.fr/2009/10/virtualiser-une-machine-physique/
    je n’ai pas forcément un réel retour, j’ai passé un serveur SUS en prod qui a immédiatement reprit sa tâche 8)

  3. bonjour, quelqu’un a testé la manipulation précisée ci dessus? j’aimerai avoir des avis 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.