Google O3D

o3d

Google O3D-Une API Javascript pour la 3D

L’API de Google qui permet de créer des objets en 3D dans le navigateur uniquement à base de JavaScript.

Présentation

Aujourd’hui, on ne présente plus Flash (d’Adobe) qui permet d’embarquer des éléments dynamiques tels que de la vidéo dans des pages webs. Seulement attention, ces éléments sont spécifiques, nécessitent un plugin d’installé dans votre navigateur web et sont mis au point avec des logiciels spéciaux dans un langage propre.

Une fois de plus, Google est arrivé au secours des utilisateurs et des développeurs en innovant :
O3D est une application intégrée au navigateur web (un plugin) qui ajoute des fonctionnalités au langage JavaScript (avec une API complète). Cette API permet de programmer des scènes 3D complexes avec des textures uniquement en JavaScript.
o3d2

Le fonctionnement

Voiçi un schéma de principe édité par Google qui résume bien le principe de fonctionnement :

Notez sur ce schéma l’utilisation des technologies OpenGL et Direct3D qui vont directement chercher les ressources dans la carte graphique et non sur le processeur. Tout comme Flash10, les possibilités de 3D sont élevées, au même niveau que les meilleurs jeux actuels… imaginez votre futur jeu dans le navigateur web uniquement programmé en JavaScript… Surréaliste ? Peut-être pas tant que ça…schema_03d

 

Les intérêts ? -La compatibilité

Comme tous les produits Google, il est entièrement Open Source et ne fait qu’ajouter des fonctionnalités supplémentaires au navigateur tout en utilisant un langage déjà existant (JavaScript) dont le moteur JavaScript des navigateurs d’aujourd’hui est très performant. Par des méthodes que j’ignore totalement, ils ont réussi aussi à tirer partie de la puissances des cartes graphiques (comme flash player 10) ce qui permet d’afficher des scènes complexes sans surcharger le microprocesseur

Une forte interactivité

La programmation évènementielle autorisée par la javascript sur les éléments qui composent une scène augmentent le pouvoir de l’utilisateur sur une scène. L’utilisateur peut aussi changer directement à chaud des paramètres pour changer les détails de la scène, chose qui ne se voit pas encore chez les concurrents.

La facilité

Le bon programmeur web d’aujourd’hui connait le JavaScript comme sa poche. Pour utiliser O3D, pas besoin de se mettre à un nouveau langage. Il lui suffit d’apprendre à utiliser l’API correctement pour générer des scènes en 3D.

L’intégration

Ici, pas d’élément externe qui doit être chargé en plus, tout est fait dans la page web (ou dans un fichier .js). Les chargements d’éléments sont donc bien plus rapides et moins complexes. De plus, dans le navigateur, seul le moteur javascript est en action.

L’installation

Il faut installer un programme spécifique sur la machine qui offre au navigateur les possibilités supplémentaires du JavaScript. Une version à compiler pour Linux est disponible.
Attention, veillez bien à ce que votre carte graphique soit supportée : http://code.google.com/apis/o3d/docs/gettingstarted.html

Les exemples

Google fournit tout un panel d’exemples, du plus simple au plus complexe (la scène de la plage fait 17 mégas !!). L’ensemble des exemples sont disponibles ici : http://code.google.com/apis/o3d/docs/samplesdirectory.html.
Je voudrais attirer votre attention sur la fluidité des scènes lorsqu’elles sont exécutées dans Chrome.

La documentation

http://code.google.com/apis/o3d/docs/
A ma grande surprise elle est très complète, claire et truffée d’exemple. Sans avoir vraiment mis la main à la pâte (aussi bien en dessin que en programmation avec l’API), je n’ai pas de mal à en comprendre le fonctionnement qui a l’air clair.

L’avenir ??

Je reste quand même distant avec cette technologie un peu jeune. L’épreuve de l’intégration dans les terminaux mobiles sera déterminante, en sachant bien que les moteurs javascript des navigateurs mobiles sont loin, très loin d’être lents… Wait and see.

A propos Mathieu Passenaud

Passionné de technologies Web, diplômé d'informatique embarquée et actuellement dans le développement d'applications en Cloud Computing.

Je vous propose également...

La Google-car tourne dans Caen 1

La Google-car tourne dans Caen

Hier, j’ai pris la google-car en flag dans la rue près de mon boulot. Avec …

Google Reader out, c'est la goutte de trop 2

Google Reader out, c’est la goutte de trop

Google a décidé de stopper les services de Google Reader dans quelques mois… mais aussi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.