Google Reader out, c’est la goutte de trop

Google a décidé de stopper les services de Google Reader dans quelques mois… mais aussi à 7 autres services !! Nous nous sommes souvent interrogés sur SynerGeek.fr sur le devenir de certains services ou sur la direction que prenait Google.

Déjà il y a quelques mois, des rumeurs courraient sur la fermeture de Feedburner, un très bon service, qui après avoir été racheté par Google… n’a plus connu aucune évolution. Cette fois, c’est sûr, Feedburner et Reader vont passer à la trappe et pour moi, c’est la goutte qui fait déborder le vase !!

J’en ai marre

J’en ai marre de Google qui prend les internautes pour ses cobayes, j’en ai marre des services cloud qui ouvrent et qui ferment à tout bout de champs, qui se copient entre eux… et qui ne cherchent finalement pas à faire évoluer le web mais plutôt à se faire racheter par un géant : Google, Microsoft, Facebook et compagnie. En fait j’en ai même marre des réseaux sociaux dont le contenu est si pauvre et chronophage.

Donc c’est décidé, je vais m’atteler à la tâche et recentrer les services dont j’ai vraiment besoin sur mes propres serveurs. L’auto-hébergement va devenir ma devise. Je sais que cela va être compliqué, que je vais rencontrer des difficultés et peut-être des mauvaises surprises… mais cela va être très formateur et si je me plante, au moins, je ne m’en prendrais qu’à moi-même.

 

Cela se fera en plusieurs étapes et petit à petit…

  • Définir tous les services que j’utilise sur le web
  • Définir ceux qui me sont indispensables
  • Trouver des alternatives (open-source) que je peux héberger moi-même
  • Sécuriser l’infrastructure

Denis Szalkowski nous expliquait récemment comment punir google par une fessée… Moi je dis que Google mérite une bonne raclée !

 

 

A propos Nicolas Chopin

Fondateur du site SynerGeek.fr. Passionné par l'informatique, le web et les technologies, j'aime partager mes découvertes. Rejoignez-nous pour partager vos connaissances, vos expériences et développer votre réseau professionnel

Je vous propose également...

La Google-car tourne dans Caen

Hier, j’ai pris la google-car en flag dans la rue près de mon boulot. Avec …

Dis papa, c’est quoi le cloud ?

En fait, avec les nouvelles générations Y ou Z, ce serait plutôt l’inverse: Papa, je …

7 commentaires

  1. Il y a Google et Google pour des clients ( Google for buisness )

    Il faut faire la différence entre des produits GRATUITs en usage (ce qui sous-entend que c’est vous le produit) et par exemple les comptes payants Google APPS … alors ou 4 Euros par mois c’est une ruine je le comprends mais nous ne sommes plus dans le même type de configuration car a ce moment Google vous traite comme un CLIENT !

    D’ailleurs les services qui ferment (et qui sont en gratuits) ssont bien souvent toujours accessible pour les comptes professionnels, les liens avec outlook, les carddav et caldav, etc …). La gestion d’une flotte mobile comme les backberry est elle aussi présente.. bref nous ne sommes plus dans le même monde.

    D’ailleurs pourquoi il y a toujours eu un décalage entre les comptes @gmail.com gratuits qui ont les dernières évolutions et les comptes GApps qui eux ont moins de services et les ont après les autres ?

    • Alors question, si on prend un compte Google for business :
      – Est ce qu’on n’est plus “tracké” ?
      – Google reader serait toujours accessible ? (j’en doute)

      • Nicolas,
        Pour te répondre rapidement :

        1/ OUI c’est même dans les conditions d’utilisation

        2/ NON c’est d’ailleurs pour ça que Google n’a pas hésité a le supprimer car il n’y a pas de client sur ce produit. et même chez Google il était utilisé a titre personnel mais pas professionnellement et ca c’est un signe parole d’un googler que je connais 😉

  2. Je ne peux qu’acquiescer face a ce constat et cette décision. Personnellement, je l’ai prise il y’a un peu plus d’un an pour aussi me désolidariser de ce services périssables.

    Ce dont il n’est pas mention c’est aussi qu’en plus de tout cela, des fois le service n’est pas assuré ou peu sécurisé (je parle même peut être de la vente d’info…)

    Pour l’anecdote, avant je me servais de Dropbox, possédant mon domaine janek.be, je crée un email unique pour chaque service auquel je m’inscrit, et bien depuis quelques mois, je reçois moulte spam sur cette adresse dédiée à Dropbox… Sécurité? Revente? Quid de mes données? Autant de questions que je ne veux plus me poser…

    Dans cet exemple j’en suis arrivé à owncloud par exemple…

    Bref j’ai hâte de suivre votre aventure dans ce sens 😉

  3. Bienvenue au club !

    Ce sera l’occasion d’écrire tout un tas de nouveaux articles.

  4. je ne comprends pas la surprise des gens, on a l’impression que vous découvrez le monde. Les services qui ne rapportent pas doivent fermer c’est tout. Et Apple et consort ne se gênront pas non plus un de ces quatre pour dégager les applications trop peu rentable.

    Va falloir ouvrir les yeux, se reposer sur google/une multinationale (rayé la mention inutile) en pensant que tout ira bien est une très mauvaise idée.

    Maintenant pour info Leed est un super agrégateur de flux je te le conseille il est léger, open source est simple.

    • Ce n’est pas de la surprise ni de la naiveté… Les services Google ne servent qu’à tracker les gens et n’ont pas à être rentable… directement. Maintenant connaitre les vraies raisons… D’après ce que j’ai lu c’est pour recentrer du traffic sur Google+.

      Ce n’est forcément pas à cause de ressources, ca ne doit pas peser bien lourd par rapport à un youtube.

      En tout cas, je basais ma veille dessus donc cette disparition, ca me rend chafouin 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.