L'openSource n'est pas que logiciel 1

L’openSource n’est pas que logiciel

Introduction

On parle souvent de solutions logicielles Open Source sur Synergeek (surtout Olivier). Etant entré dans le monde de l’embarqué, j’ai remarqué que cette notion d’Open Source ne s’applique pas que aux logiciels.

L’open source, cela consiste juste à livrer son secret de fabrication (via le code source la plupart du temps).

Seulement, cette notion peut être étendue au matériel. Des fabricants de composants tels que ARM, Intel ou AMD peuvent faire le jour et la nuit sur l’industrie informatique en proposant des fonctionnalités sur leur matériel. Le concept “Open Hardware” se comprend aisément quand vous avez à adapter ou à développer un logiciel pour une plateforme spécifique fermée et non documentée.

On retrouve cet exemple avec les produis Apple (Iphone, Ipod, Ipad) qui sont spécifiques avec des composants propre à Apple qu’il est difficile d’en saisir le comportement et l’utilisation et donc l’installation et le développement de logiciels tiers.

Le logiciel est développé pour du matériel. La plupart des plateformes sont normalisées et les systèmes d’exploitation gèrent les spécificités matérielles. Mais n’oublions pas les programmeurs qui travaillent d’arrache-pied pour adapter le logiciel pour toutes les plateformes matérielles en développant des drivers pour du matériel qui est parfois complètement fermé dont il faut trouver le comportement par soit même (rétro engineering).

Le BIOS

Dans les années 80, IBM a conçu et fabriqué son propre ordinateur personnel afin de contrer Apple qui avait initié le marché. Pour y arriver rapidement, IBM a utilisé que des composants du commerce, hormis une puce ROM-BIOS spécifique, programmée chez IBM et par IBM avec des brevets.

Lorsque la société Compaq fut créée, afin de pouvoir faire des clones IBM, il fallait cette puce ROM-BIOS. Les ingénieurs de Compaq ont donc analysé le comportement de la puce et ont mis au point une nouvelle puce différente mais ayant le même comportement. Ils ont donc fait du rétro-engineering pour arriver à reproduire le matériel.

Des composants programmés

Les technologies de fabrication des composants ont tellement évolué qu’il est rare maintenant de voir des puces spécifiques à une utilisation en particulier. Beaucoup de composants sont programmables à partir de logiciels et de cartes de développement pour leur donner le comportement souhaité.

L'openSource n'est pas que logiciel 2

Maquette de programmation d’un composant PIC

L’open hardware, c’est donc décrire le comportement du matériel avec, les composants utilisés mais surtout les programmes de ces composants programmables qui peuvent renfermer des secrets.

A propos Mathieu Passenaud

Passionné de technologies Web, diplômé d'informatique embarquée et actuellement dans le développement d'applications en Cloud Computing.

Je vous propose également...

Guide de l'open source 2013 3

Guide de l’open source 2013

Smile publie l’édition 2013 de son guide de l’Open Source. Au programme, 200 produits évalués …

Les vidéos du salon Solutions Linux et open-source 2012 4

Les vidéos du salon Solutions Linux et open-source 2012

Vous n’avez pas pu vous rendre (comme moi) au salon des Solutions Linux et Open-Source …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *