Spam attack … Le retour

Spam attack ... Le retour 1
Depuis quelques jours, une invasion de spams dans les commentaires et les trackbacks m’ont forcé à stopper momentanément ceux-ci. Spamplemousse est dépassé par les évenements et ne traite pas les trackbacks. Mon ami Laurent m’a conseillé une solution “captcha”, système qui demande à l’utilisateur de taper quelque chose au clavier avant ou après avoir saisi un commentaire. Le robot spammeur qui ne “sait” pas traiter cette information passe alors son chemin.

Comme d’habitude en matière de sécurité, de DRM, de protection, c’est l’utilisateur final qui est lésé.

Alors quelle est la solution contre le spam ?

Il n’existe pas de loi internationale contre cela. Chaque pays “s’organise” comme il peut face à ce fléau, mais c’est une guerre perdue d’avance étant donné que les techniques de spamming évoluent plus rapidement et surtout qu’il suffit d’émettre les spams d’un pays qui ne légifère pas la dessus. Ce n’est effectivement pas une priorité pour tout le monde.

Pour ma part, je pense que tant qu’au niveau international rien ne sera fait, les spammeur s’en donneront à coeur joie. Pourtant il existe des règles sur internet pour l’enregistrement de nom de domaine etc … et il est relativement aisé de remonter à la source puisque ces spams renvoient sur des sites connus, des sociétés connues (casinos online, vendeur de viagra…). N’existe t-il pas d’organisme comme l’ONU ou tribunal international pour condamner cela ?

 

A propos Nicolas Chopin

Fondateur du site SynerGeek.fr. Passionné par l'informatique, le web et les technologies, j'aime partager mes découvertes. Rejoignez-nous pour partager vos connaissances, vos expériences et développer votre réseau professionnel

Je vous propose également...

Spam attack ... Le retour 2

SynerGeek.fr au Golden Blog Awards 2012

Je viens tout juste d’inscrire SynerGeek.fr au Golden Blog Awards 2012 dans la catégorie High-Tech …

Spam attack ... Le retour 4

1er WordCamp en France

Vendredi, je m’envole pour Paris… Façon de parler car j’y vais en voiture, mon hélico …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *