Le succès annoncé de l’iPad

Le succès annoncé de l’iPad 1L’iPad est là (enfin aux US pour l’instant), est bien là !! Tout le monde en parle, les médias se sont déchainés en le couvrant de propos élogieux voire dithyrambiques. La force de frappe au niveau communication d’Apple a encore fonctionné.

Je suis tout de même impressionné pour le moment par ces mouvements, cette motivation à faire la queue des heures voire des jours entiers pour être le premier, to be the first, à acheter un produit.

Pour ma part je suis partagé. En tant qu’aficionados de la marque, j’étais un des premiers en France à acquérir un iphone (que j’avais fait venir directement des US) et je n’ai pas été déçu. En ce qui concerne l’iPad je suis intéressé particulièrement par ses fonctions de lecture d’ebooks. Ce qui me “chagrine” un peu, c’est le choix de l’OS iphone qui a été choisi plutôt qu’un Mac OS light. Bien sûr je comprends que techniquement il était plus facile de porter l’OS iphone sur la tablette, le travail était déjà fait. En terme de R&D cela permet de “rentabiliser” la recherche qui a été déjà réalisée.

Mais du coup, point de multitache, on ne peut lancer d’une seule application à la fois et point de support du flash.

En gros, technologiquement, c’est un grand iPhone sans la partie téléphonie… donc rien de révolutionnaire. Par contre, l’énorme marché de la dématérialisation des médias papier va assurément changer la donne dans le monde de l’édition, des journaux, des libraires. Il y en a plus d’un qui doit commencer à trembler. Comme toujours quand il y a une évolution du marché, ceux qui n’ont pas anticipé le phénomène, qui se sont cachés les yeux ou qui ont tout fait pour stopper l’hémorragie sans préparer un plan B sont tout simplement “mort”.

Attention, je ne dis pas que le papier est mort, je pense qu’il sera (pour le moment) toujours plus agréable de lire un roman sur un vrai livre papier. D’ailleurs je ne me verrais pas sur une plage avec une tablette par exemple. Mais le potentiel multimedia, éducatif et  de partage d’information ouvre vraiment des perspectives formidables et alléchantes pour un technophile tel que moi.

Regardez cette vidéo réalisée par “le Figaro”… ils sont sur le coup !

En conclusion, je vais attendre un peu les premiers retours et  surtout tester le produit avant de me décider. Et comme pour l’iPhone, j’attendrais qu’il soit jailbreakable, pour libérer le produit des blocages habituels d’Apple. Le plus gros point noir, que soit sur l’iPhone et sûrement l’iPad, c’est qu’il n’est pas possible (à ma connaissance) de revendre une application. Je trouve cela scandaleux. Pourquoi n’y aurait-il pas de marché de l’occasion !! Le problème de propriété est posé.

Je tire quand même mon chapeau une nouvelle fois à Steve Jobs et ses équipes qui ont bien tiré les leçons du passé (je fais référence au semi-flop du Newton qui était trop en avance sur son temps à l’époque), qui attendent maintenant que le marché soit mûr pour sortir un produit innovant non pas technologiquement mais plutôt dans son utilisation, dans son ergonomie logicielle… et qui va sûrement bouleverser sa façon de consommer de la culture.

A propos Nicolas Chopin

Fondateur du site SynerGeek.fr. Passionné par l'informatique, le web et les technologies, j'aime partager mes découvertes. Rejoignez-nous pour partager vos connaissances, vos expériences et développer votre réseau professionnel

Je vous propose également...

Veille technologique du 13-02-2016 2

Veille technologique du 13-02-2016

Résultat de ma veille technologique de la semaine, les articles qui m’ont intéressés, interloqués parfois… …

Veille technologique du 23/01/2016 3

Veille technologique du 23/01/2016

Résultat de ma veille technologique de la semaine, les articles qui m’ont intéressés, interloqués parfois… …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *