Les chiffres trimestriels de Google

Les chiffres trimestriels de Google 1

Une fois de plus, Google explose des records de bénéfices et de chiffre d’affaires. Cependant, les actionnaires n’ont pas encore l’air satisfaits. Normal pour des actionnaires vu le potentiel d’une telle entreprise.

http://www.latribune.fr/technos-medias/internet/20100415trib000499293/coup-de-froid-boursier-pour-google.html

Sur les trois premiers mois de l’année, Google a dégagé un bénéfice vertigineux de 1,96 milliards de Dollars. Un chiffre tellement vertigineux (voire même sans intérêt) qu’il ne vaut pas la peine de s’attarder dessus.

Un taux d’embauche spectaculaire

En l’espace de trois mois (soit 90 jours au total), Google a embauché 800 personnes supplémentaires que l’on peut ramener à une moyenne d’environ 10 personnes par jour ouvré.

Voilà qui est assez communicant et révélateur de la bonne santé de l’entreprise et des mois et années à venir avec sûrement des tas de projets dans les tiroirs.

Désormais dans les préparatifs des conférences annuelles du Google I/O (3 jours complets 100% innovations Google) pour le mois prochain, en préparation aussi de Chrome 5 et Chrome OS pour cette année, la firme de Mountain View n’a pas fini de grossir, d’innover et de nous épater. Une aubaine pour moi même et pour Synergeek 🙂

A propos Mathieu Passenaud

Passionné de technologies Web, diplômé d'informatique embarquée et actuellement dans le développement d'applications en Cloud Computing.

Je vous propose également...

Les chiffres trimestriels de Google 2

La Google-car tourne dans Caen

Hier, j’ai pris la google-car en flag dans la rue près de mon boulot. Avec …

Les chiffres trimestriels de Google 3

Google Reader out, c’est la goutte de trop

Google a décidé de stopper les services de Google Reader dans quelques mois… mais aussi …

2 commentaires

  1. Les financiers savent très bien l’énorme potentiel de Google. Mais la société reste dans une prise de risque mineure, avec ses propres objectifs.
    Comme toujours, les investisseurs sont des gens qui investissent le maximum pour récupérer le maximum avec des risques… maximaux.
    La philosophie Google se détache un peu des marchés financiers dans le sens où elle aurait largement les moyens techniques de faire beaucoup plus de chiffre (en vendant des applicatifs par exemple). Jamais les investisseurs ne seront satisfaits de Google tant que Larry Page et Servey Brin y seront avec leurs idées et leurs objectifs de rendre le monde meilleur, d’arriver aux meilleurs produits et meilleures technologies et ensuite seulement regarder l’aspect financier.

  2. J’avais entendu une femme sur BFM (surement d’un groupe financier) se plaindre des chiffres… Seulement 25% de CA en pleine crise!!
    Beaucoup d’entreprises se seraient contentées déjà de maintenir le CA.
    Les financiers vont-ils changer un jour ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *