Google Buzz : un échec annoncé

Google Buzz : un échec annoncé 1

Tous ceux qui me connaissent savent bien que je suis passionné par tout ce que fait Google, mais cette passion ne m’a pas rendu aveugle et la dernière création de Google est assez catastrophique et l’entreprise nage, voire même se noie, dans les problèmes de confidentialité. Petit tour d’horizon de mes arguments

Rien ne sert de copier, il faut partir à point

Cette fois-ci, Google n’a proposé absolument aucune nouveauté, c’est un petit mélange de Twitter et de Facebook sans de réelle nouveauté à la clé à mettre en avant. Il s’agit là pour eux de rattraper un retard considérable sur le “web social” et comme toujours quand on fait vite on fait mal les choses.

Google a déjà tenté par le passé

Pour beaucoup, l’entreprise est un modèle de réussite mais elle prend beaucoup de risques et essuie parfois de lourds échecs. Souvenez vous du réseau social Orkut, de l’encyclopédie en ligne Knol, du monde virtuel Lively. Tous ces produits n’ont été que des copies de Facebook, Wikipédia et Second Life.

L’expérience montre toujours que dès lors qu’un produit est copié, dans son intégralité ou non, le succès n’est jamais à la hauteur de l’original.

Cette nouvelle tentative de Google fait penser à celle de Microsoft pour concurrencer Google Search avec Bing et les chiffres ont été assez évocateurs.

Le terrain est dangereux

Sur le web d’aujourd’hui, il existe des terrains plus ou moins dangereux pour l’image du créateur. Le petit site qui propose plein de petits outils sous licence libre et de la documentation avec des sources etc… sera bien vu de la communauté comme beaucoup d’autres sites où il y a peu de risques et même si le succès n’est pas au rendez-vous, la presse ne va pas jeter de pierres dessus.

Google s’est aventuré sur le pire des terrain que le web connaisse aujourd’hui. Demander à l’utilisateur le maximum de données personnelles pour pouvoir les indexer sur le moteur de recherche. Ils ont déjà connu pas mal de soucis lorsque des rumeurs ont circulé sur la confidentialité des données dans Google en général. D’ailleurs, il n’y a jamais eu de choses très claires à ce sujet. Il faut surveiller les petites options pour savoir ce qui va être public ou privé.

Le web manque d’innovation

Depuis quelques mois, le rythme semble moins rapide qu’auparavant, Google serait en manque d’inspiration ?

Je pense que Google est dans une petite phase de vide en attente du Google I/O 2010 où on aura peut être des réponses claires à certaines questions de confidentialité et on verra aussi quelques nouveautés.

Un phénomène de mode ?

Voilà un bon sujet de débat, Facebook, Twitter et tous les réseaux sociaux sont-ils un effet de mode ? La montée en flèche de ce genre de sites peut faire croire qu’il s’agit d’un engouement des internautes par coup de coeur et que dès qu’une idée plus évoluée fera son apparation, les internautes changeront de camp, comme à la fin des années  90 quand tout le monde a laissé tomber Yahoo, Lycos ou Altavista pour Google.

A propos Mathieu Passenaud

Passionné de technologies Web, diplômé d'informatique embarquée et actuellement dans le développement d'applications en Cloud Computing.

Je vous propose également...

Google Buzz : un échec annoncé 2

La Google-car tourne dans Caen

Hier, j’ai pris la google-car en flag dans la rue près de mon boulot. Avec …

Google Buzz : un échec annoncé 3

IPv6 où en est-on?

L’IPv6 j’en entends parler depuis ma formation d’admin sys&réseaux… Et ça remonte déjà à plus …

3 commentaires

  1. Pour ma part, les fonctionnalités m’intéressaient mais le manque de contrôle sur la diffusion des informations a été rédhibitoire. Désactivé dans les 48h… On verra la suite des événements

  2. Pour une fois je voulais pas tomber dans la banalité de la présentation d’un produit dont je n’ai même pas vu l’intérêt.
    J’aime bien Google en général, mais je suis pas le fan club qui va toujours dire que ce qu’ils font est forcément bien.
    Avoir un jugement critique est nécessaire selon moi, à partir du moment où cela relève du “journalisme” avec des arguments concrets.
    Malgré certains retours que j’ai eu, je maintiens bien ce que j’ai mis dans cet article, et à l’avenir je continuerai quelques critiques de ce genre.

  3. excellent article! merci mathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *