Google repousse les limites de Chrome et du web avec les applications 1

Google repousse les limites de Chrome et du web avec les applications

Alors, vous vous posez la même question que moi : une application c’est quoi ? C’est une application SaaS (sur le web) adaptée à Chrome (bourrée de javascript en gros) qui prend l’apparence d’une vraie application dans le navigateur web.

Après avoir fait un bref tour sur le Chrome Webstore, la déception fut au rendez-vous : une icône, quelques options (ouvrir en onglet épinglé, ouvrir en plein écran) et un simple raccourci vers un site web existant.

Seulement je me suis aperçu que le Chrome Web Store disponible en France n’est qu’un “fake”, la première vraie application testée est Chrome Deck, version de TweetDeck pour le navigateur.

Le vrai WebStore est disponible à l’adresse suivante : https://chrome.google.com/webstore/

Celui qui est en lien dans chrome : https://chrome.google.com/extensions?hl=fr (hé oui, ce n’est que les extensions…).

Pour profiter des applications, il faudra ajouter l’option –enable-apps au lancement du browser.

Quelques applications

Le résultat des applications est sans commentaires, juste par des images :

Google repousse les limites de Chrome et du web avec les applications 2

Ebbudy Web messenger

Google repousse les limites de Chrome et du web avec les applications 3

L’impressionnant Wikihood

Google repousse les limites de Chrome et du web avec les applications 4

Spring Pad

Google repousse les limites de Chrome et du web avec les applications 5

Jouez (au golf 🙂 ) avec Tiger Woods

Google repousse les limites de Chrome et du web avec les applications 6

Ebay Deals

Google repousse les limites de Chrome et du web avec les applications 7

New York Times

Google repousse les limites de Chrome et du web avec les applications 8

Chrome Deck

Paramètres

Google repousse les limites de Chrome et du web avec les applications 9

Les paramètres sont très simples :

  • ouvrir en onglet classique
  • ouvrir en onglet épinglé
  • ouvrir dans une nouvelle fenêtre (dédiée)
  • ouvrir en plein écran
  • Désinstaller (très rapide)
  • Créer un raccourci sur le bureau, le menu démarrer ou la barre de lancement rapide (y compris sous windows 7). L’application s’ouvrira donc dans une fenêtre dédiée, sauf si elle est déjà ouverte dans un onglet.

Mes impressions

Les choses bougent enfin ! ça fait penser à un rapprochement mobile/pc avec des applications qui utilisent massivement un contenu en ligne.

Le fait de les rassembler toutes dans un même endroit facilite considérablement les recherches. Pourquoi les systèmes grand public tels que Windows ou Mac OS n’utilisent pas encore ce concept ? Ca va venir…

Les jeux fonctionnent extrêmement bien malgré le fait qu’ils soient dans le navigateur. Google serait en train de réussir son paris de tout mettre dans le browser ? La riposte des anciens sera-t-elle à la hauteur ? (s’ils trouvent le moyen d’en faire une…).

Chrome OS est désormais en test. Je suis toujours aussi sceptique sur le fait de proposer un OS 100% web, même si aujourd’hui je passe le plus clair de mon temps sous Chrome dans Windows. Même si Chrome OS était un échec, le pas considérable de Chrome dans les applications web est bien là et pourrait être couronné de succès par les téléchargements pour Windows, Linux et Mac OS.

A propos Mathieu Passenaud

Passionné de technologies Web, diplômé d'informatique embarquée et actuellement dans le développement d'applications en Cloud Computing.

Je vous propose également...

La Google-car tourne dans Caen 10

La Google-car tourne dans Caen

Hier, j’ai pris la google-car en flag dans la rue près de mon boulot. Avec …

IPv6 où en est-on? 11

IPv6 où en est-on?

L’IPv6 j’en entends parler depuis ma formation d’admin sys&réseaux… Et ça remonte déjà à plus …

5 commentaires

  1. Ca reste une super idée, un store d’applications web 😉 (si si)

  2. Merci pour ces précisions. Une dernière précision : certaines applications sont payantes.

  3. Je me dois d’apporter quelques précisions :
    – le “offline” existe aussi sous Safarie et Firefox (donc Prism), et Gears a été abandonné au profit d’HTML5
    – le système des raccourcis existe depuis le début pour Prism

    Le plus important reste le “store” et la possibilité, à la manière des sites d’addons Firefox/Chrome, de pouvoir piocher des applis facilement

  4. Excellente remarque !
    Effectivement, c’est quasiment ça avec en plus :
    – le cache HTML5 pour garder l’application même en hors ligne (comme GMail avec Gears par exemple)
    – Le système des raccourcis qui du coup masque entièrement le navigateur
    – Rassembler les applications dans un magasin en ligne
    – la rapidité de Chrome…

    Certaines applications n’ont aucun intérêt, hormis avoir un raccourci direct sur le bureau (GMail, Google docs…) mais j’en ai découvert d’autres qui sont très riches et qui, même si ce sont des applications web, s’apparentent à de vrais applications comme ChromeDeck, Wikihood ou EbayDeals.

    La dernière évolution globale qui se fait, c’est l’exécution de certaines applications en mode plein écran comme sur les mobiles.
    A part les jeux, l’ensemble des applications exploitent une fenêtre sur le bureau en laissant la place pour la barre des tâches et la barre de titre.
    Avec les applications dans Chrome, on peut les mettre en plein écran par défaut, fonction qu’Apple a aussi annoncée pour son prochain MacOS

  5. Euh, ce ne sont finalement que des sites web dans une fenêtre non?

    A la manière de Prism pour Firefox qui permet de ne garder que la fenêtre principale du navigateur sans les boutons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *