La licence professionnelle informatique embarquée

La licence professionnelle informatique embarquée 1

C’est le moment pour les futurs diplômés en bac+2 (DUT ou BTS) de trouver une formation pour l’année prochaine ou de faire le choix de partir dans la vie active.

Je vais donc vous présenter ma formation actuelle : la licence professionnelle Automatique et Informatique Industrielle option Systèmes embarqués.

Pour qui ?

Tous les scientifiques passionnés de technologies. L’éventail est large et au sein d’une même promotion, on retrouve des électroniciens, des informaticiens ou même des physiciens.

La formation a un but professionnel, donc les poursuites d’études sont assez rares après cette formation.

Le recrutement se fait au niveau Bac+2 (BTS/DUT) sur dossier, voire entretien dans certains UFR. Le niveau demandé n’est pas exceptionnel, loin de là.

Pour ma part, j’ai choisi la licence professionnelle plutôt qu’une école d’ingénieur parce que je suis très loin d’être doué pour les matières générales (Mathématiques, communication, économie…). En licence professionnelle, l’accent est mis sur le technique et beaucoup moins sur le général. On retrouve pas mal d’anglais, mais plus du tout de mathématiques, quelques petites heures d’économie… le minimum nécessaire.

Les débouchés

Ils sont multiples et variés. Les systèmes embarqués c’est aussi bien de l’électronique pure, des microcontrôleurs, de la programmation, de la conception… il y en a pour à peu près tous les goûts.

Le secteur de l’automobile est très concerné, mais on retrouve l’aéronautique, l’aérospatial, la téléphonie…

Ce secteur recrute encore et toujours avec une présence de plus en plus importante d’ordinateurs et de calculateurs dans tout ce qui est fabriqué.

Le contenu de la formation

C’est essentiellement des révisions si vous avez fait (comme moi) de l’électronique et de l’informatique. Chaque thème n’est pas poussé, les sujets sont nombreux pour couvrir au mieux le plus de domaines possibles.

On retrouvera principalement :

– l’étude des réseaux locaux et les réseaux de terrain

– les composants programmables (DSP, FPGA, Microcontrolleurs)

– programmation temps réel

– robotique

– informatique embarquée dans l’automobile

Mon avis et mon cas

Personnellement, je me suis un peu ennuyé pendant la formation. Seulement, l’apport sur un CV et en terme de connaissances est loin, très loin d’être négligeable puisque les débouchés sont multiples pour des secteurs variés.

L’évolution des technologies est claire : l’embarqué est partout et de plus en plus présent. La formation ne dure qu’un an dont 4 mois de stage et l’apport est très important pour la suite même s’il n’est pas exploité dès le début de la carrière.

Il est aussi possible de faire la licence en alternance, pour ceux qui veulent mixer le monde scolaire et expérience de terrain.

A propos Mathieu Passenaud

Passionné de technologies Web, diplômé d'informatique embarquée et actuellement dans le développement d'applications en Cloud Computing.

Je vous propose également...

Veille technologique du 13-02-2016 2

Veille technologique du 13-02-2016

Résultat de ma veille technologique de la semaine, les articles qui m’ont intéressés, interloqués parfois… …

Veille technologique du 23/01/2016 3

Veille technologique du 23/01/2016

Résultat de ma veille technologique de la semaine, les articles qui m’ont intéressés, interloqués parfois… …

6 commentaires

  1. Bonjour à tous,
    Depuis la publication de cet article, les formations en informatique et systèmes embarqués se sont clairement développées un peu partout en France et je trouve que c’est une bonne chose étant donné les perspectives d’avenir que proposent cette filière. Personnellement je me suis formé à l’Estei avec un Master spécialisé en systèmes embarqués et je n’ai rencontré aucune difficulté pour trouver du travail à l’issue de mes 5 années d’études dans ce domaine. Je conseille donc à tous les jeunes qui souhaitent travailler dans le secteur informatique d’envisager une telle formation. http://www.estei.fr

  2. bonjour a tous !
    j ai une seul question plus ou moin pertinantemais avant…voila j ai 28 ans et j ai terminer mes etude en 5eme non pas que j etais pas doué mais plutot mal entoure je m ennuyais severement cepandans sans vraiment allez en cour j obtenais des 19 de moyenne en physique chimie meme si le niveau etais peu eleve j exelais par la deduction et une logique que je peu pa expliquer encore aujourd hui je me debrouille a faire des experience et autre qui fonctionne ( je pense que je suis passionner )
    ma question est simple est ce que il est possible pour moi de rentrer dans une formation pour ls technologie embarquer ? et ou est ce que je peu me renseigner …merci de bien vouloir m aider
    ( staff-futuring@hotmail.fr)

  3. Bonjour,

    Je connais bien l’iut de Caen, j’y ai fait mon DUT informatique à l’antenne d’Ifs, sûrement là où tu fais ta licence. La licence est relativement nouvelle là bas puisque je suis allé à Vélizy car elle n’était pas encore présente à Caen.

    L’institut Lemonnier je connais bien aussi, j’y ai fait mes années de lycée.

    Dans un cycle universitaire, que ce soit DUT ou Licence l’avis est unanime : les cours donnés par des professionnels sont bougrement plus intéressants que les cours des profs titulaires… la vision professionnelle et l’expérience en moins.

    Pour ma part aussi je me suis relativement ennuyé à Vélizy. Beaucoup plus de rappels que de vrais apprentissages.

    Pour ton orientation professionnelle il faut que tu fasses en fonction de ta formation et de tes passions. La licence professionnelle info embarquée te donne une gamme large de métiers, divisés entre “informatique” et “électronique”. Ayant plus d’affinités avec l’informatique (par passion et vu mon DUT informatique), j’ai postulé à diverses offres de développement sur systèmes embarqués. L’objectif étant principalement de ne pas avoir à triturer de fils, ni de devoir joué avec le fer à souder ou des langages spécifiques. Je me suis donc retrouvé avec faire du C pour un linux embarqué.

    N’hésite pas à postuler dans des sociétés d’électronique, des équipementiers automobile/ferroviaire/aéronautique.

  4. Bonjour.

    Je suis actuellement en fin de licence professionnelle Systèmes Informatiques Embarqués à l’Université de Caen. C’est un peu la “concurrente” de celle de l’IUT qui est à côté.

    Pour répondre à sami, administrativement, la formation dans laquelle je suis est mal goupillée. Concernant les cours, ceux qui sont faits par des professionnels sont bougrement plus intéressants que ceux faits par les profs de l’université.
    Sans parler du cours de réseaux, où t’es obligé de te déplacer jusqu’à l’Institut Lemonnier pour un cours de réseaux qui n’a, à mon sens, rien à apporter à la formation.
    J’espère que le remaniement de la formation va arranger tout ça.

    Question pour Mathieu : Je me demandais si tu avais des suggestions pour la recherche d’un emploi à l’issue de ma formation.
    J’avoue ne pas savoir précisément à quoi je peux prétendre.

    Merci d’avance.

  5. Je suis intéressé par cette formation qui mélange l’informatique et l’électronique, et je voudrais tellement s’envoler vers cette voie.
    Cependant j’ai entendu dire que les cours sont mal entrepris, pouvez vous me dire plus sur le programme de cette formation, ou me l’envoyer sur ma boite Mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *