Installer Linux sur un RAID

Il existe deux types de gestion RAID, le RAID matériel et le logiciel.

Le matériel est géré par une carte et un chipset que l’on appelle carte contrôleur, alors que l’autre est géré logiciellement (et donc plus lent).

Ayant deux disques identiques, j’ai souhaité m’aventurer dans un RAID 0, avec une carte mère MSI ayant un contrôleur RAID. Seulement, après le boot sur un CD de Linux (Debian 5.0 x86_64 pour ma part), aucun RAID n’est reconnu mais seulement mes deux disques séparés.

Pour forcer le noyau à reconnaître le contrôleur RAID, il faut ajouter l’option suivante à la ligne de commande du noyau : dmraid = true

A présent, vous aurez un seul volume correspondant à votre RAID.

A propos Nicolas Chopin

Fondateur du site SynerGeek.fr. Passionné par l'informatique, le web et les technologies, j'aime partager mes découvertes. Rejoignez-nous pour partager vos connaissances, vos expériences et développer votre réseau professionnel

Je vous propose également...

Memento – Centos revenir en arrière après un yum update

Depuis quelques mois, j’utilise un serveur dédié chez EvxOnline, un très bon hébergeur et très …

Memento – Problème https et certificate error

J’utilise depuis plus d’un an un outil d’administration de sites web appelé i-MSCP (pour Internet …

2 commentaires

  1. Effectivement, cette technique marche pour un RAID du type 1 (mirroring) géré par l’OS directement (logiciellement).
    Pour ma part, c’était pour un RAID 0 et il était hors de question de passer par un RAID logiciel qui allait me ralentir.
    Le RAID est géré dans ce cas par une carte contrôleur (généralement intégré aux cartes mères d’aujourd’hui) qui vont masquer totalement les disques durs.
    Pour forcer la détection des périphériques RAID, l’option dmraid=true dans le noyau Linux (que ça soit ubuntu, debian ou mandriva) fonctionnera.

    Merci pour cette information de RAID logiciel sous Linux.

  2. Avec Ubuntu si le Raid soft ne marche pas avec le cd d’installation normale, choisir la version “Alternate”. Si ça ne marche pas “de base” avec Alternate c’est qu’il y a un problème avec le format des disques. Dans ce cas, à partir du Live CD, avec fdisk il fallait re-partionner / formater les 2 disques. J’ai choisit l’option Sun/solaris car il n’y avait pas Linux puis relancer une installation de la version Alternate. Et là Ô miracle le raid mirroring a fonctionné.

    PS: Chez OVH, sous Debian pas de soucis le raid soft est reconnu de base.

    Il existe la commande cat /proc/mdstat mais elle n’est pas très explicite. Quand elle indique « UU » c’est que les deux disques sont synchro.

    Le mieux est d’installer le package mdadm pour gerer son raid.

    Pour afficher l’état de md1 par exemple, il suffit de taper mdadm –misc –detail /dev/md1

    En bas si vous voyez active sync c’est que c’est ok.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.