Ulteo: serveur d’applications et bureau virtuel 2/7

Ulteo: serveur d’applications et bureau virtuel 2/7 1

Semaine spéciale Ulteo, cet article est le second d’une série de 7. L’article a été publié en Janvier dernier dans le magazine Linux+. La version d’Ulteo présentée est la version 1, actuellement la version 2 est d’actualité avec quelques petites différences.

Deuxième partie : le serveur de sessions

A partir du CD fourni

Ulteo propose une distribution Linux pré-paramétrée pour mettre en place facilement un serveur de sessions.

L’installation est très simple et la mise en place ne devrait pas vous poser de problème particulier. La procédure complète d’installation est décrite sur le site d’Ulteo

Cette solution est très pratique lorsque vous n’êtes pas sûr à 100% de votre coup. Utilisez cette distribution dans une machine virtuelle (VMWare ou VirtualBox).

Sur une distribution générique

Je ne traiterai pas les distributions au cas par cas. Vous remarquerez sur le site d’Ulteo que des paquets sont disponibles pour différentes distributions (Ubuntu 8.04 server, RedHat 5.5, Centos 5.2, Fedora 10 server). L’installation générique sur un serveur LAMP fonctionnera à tous les coups, peu importe la distribution que vous utilisez. Mon serveur Ulteo fonctionne sur une Debian 5.0 sans aucune difficulté particulière.

Le serveur web et base de données

Commencez par installer un serveur web (apache 2), un interprêteur php (avec les extensions nécessaires pour Apache) et un serveur de base de données MySQL (sans oublier les librairies PHP correspondantes) à partir de votre gestionnaire de paquets ou en ligne de commande.

Faites pointer votre navigateur à l’adresse http://127.0.0.1 pour vérifier le bon fonctionnement de votre serveur web.

Pour le serveur de base de données, il vous faudra une base de données ulteo_sm. Pour la créer, faites les commandes suivantes dans un terminal :

[email protected]:~$ mysql -u root -p

Enter password:

Welcome to the MySQL monitor. Commands end with ; or g.

Your MySQL connection id is 476

Server version: 5.1.37-2 (Debian)

Type ‘help;’ or ‘h’ for help. Type ‘c’ to clear the current input statement.

mysql> create database ulteo_sm;

La base de données est ainsi créée et prête à accueillir les données nécessaires pour le serveur de sessions.

Récupérer, compiler et configurer le programme

Faites pointer votre navigateur à l’adresse suivante http://www.ulteo.com/main/downloads/ulteo-ovd-sources.php puis téléchargez l’archive.

Décompressez l’archive. Vous avez d’autres archives, en fait vous disposez du système Ulteo complet.

Décompressez l’archive ovd-session-manager puis déplacez-vous dans le dossier pour lancer la compilation. Elle se fait de manière très classique :

./configure && make && make install

L’installation est faite dans /usr/local/bin. Lancez l’exécutable sm-config pour lancer la configuration du serveur.

[email protected]:/usr/local/bin$ ./sm-config

Admin login: root

Password:

Retype password:

Chroot download url [http://www.ulteo.com/main/downloads/ulteo-ovd.php]:

Chroot destination [/usr/local/share/ulteo/sessionmanager/base.tar.gz]:

Options:

* chroot download: yes

* chroot URL: http://www.ulteo.com/main/downloads/ulteo-ovd.php

* chroot directory: /usr/local/share/ulteo/sessionmanager/base.tar.gz

* apache group: www-data

* apache dir: /etc/apache2/conf.d

Is this correct? [Y/n] Y

Entrez le login de l’administrateur, le mot de passe, gardez l’url proposée pour le téléchargement et la cible. Validez les informations et le téléchargement se lance.

Relancez votre serveur web (/etc/init.d/apache2 restart) pour appliquer les changements.

Lancez votre navigateur web et faites-le pointer à l’adresse suivante : http://127.0.0.1/sessionmanager

Normalement vous devriez avoir la page suivante :

Ulteo: serveur d’applications et bureau virtuel 2/7 2La page d’accueil du serveur de sessions

Le service n’est pas disponible ? Normal, vous n’avez défini aucun serveur d’applications. Pour lancer l’interface d’administration, allez à l’adresse suivante : http://127.0.0.1/sessionmanager/admin

L’étape suivante est l’installation d’un serveur applicatif pour mettre à disposition des applications.

Il vous faudra impérativement un serveur d’applications Linux.

Gérer les utilisateurs

De base, des utilisateurs sont créés pour l’exemple, mais vous devrez impérativement créer vos propres utilisateurs.

Trois alternatives sont possibles :

  • création de profils en local, propres au serveur de sessions
  • récupération des utilisateurs par Active Directory
  • utilisation d’un annuaire LDAP ( Lightweight Directory Access Protocol)

Dans configuration, sélectionnez Profile puis paramétrez les utilisateurs selon votre choix. Pour ma part, je me contente de faire des utilisateurs locaux pour commencer.

Ulteo: serveur d’applications et bureau virtuel 2/7 3Paramétrage des utilisateurs

Retrouvez demain la suite de cette spéciale Ulteo : Installation d’un serveur applicatif Linux

A propos Mathieu Passenaud

Passionné de technologies Web, diplômé d'informatique embarquée et actuellement dans le développement d'applications en Cloud Computing.

Je vous propose également...

OnlyOffice, une solution CRM/Gestion documents et plus encore... 4

OnlyOffice, une solution CRM/Gestion documents et plus encore…

Depuis 2 ans que j’ai repris la présidence d’une association sportive (tennis, badminton, volley, fustal …

Signature HTML dans Mail Mac OS X Mavericks 5

Signature HTML dans Mail Mac OS X Mavericks

Les méthodes changent entre les différentes version d’OS Apple pour intégrer une signature html dans …

3 commentaires

  1. d’abord je vous remercie pour les tuto assez riches et bien détaillés.
    pour le problème que je rencontre pendant l’installation de ULTEO se résume comme suit:
    j’utilise une machine virtuelle avec virtual box avec le OS ubuntu 10.04 , pendant l’ Installation d’un serveur de bureau distant avec Ulteo OVD, je rencontre un problème dans l’étape ou je dois intégrer La clef gpg du dépôt , quand je tape l’instruction : sudo apt-get install ulteo-keyring , un message d’erreur s’affiche :impossible de trouver le paquet ulteo-keyring.
    c’est quoi le remède ?

  2. La meilleure solution reste les paquets pour le paramétrage et l’installation très simplifiée par rapport aux archives.
    Pour un test, je recommande directement le liveCD fourni par ulteo qui peut s’avérer très pratique pour une démo
    http://doc.ulteo.com/2.0/Installation_Iso.html

  3. Je me relance dans les tests de la version 2 dans mon entreprise.
    1er retour: Installation à partir de l’iso du site => plantage à l’install
    Du coup je suis parti sur une installation toute fraiche d’Ubuntu 10.4 et des paquets des repo ulteo… je poursuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *