XP et Ubuntu – une cohabition efficace grace à Colinux

XP et Ubuntu – une cohabition efficace grace à Colinux 1Voici les sources ayant servi à la rédaction d’un article publié dans le magazine Linux+ de Janvier 2007

“Depuis plusieurs années, je suivais du coin de l’oeil les évolutions de Linux et, si j’étais depuis longtemps convaincu de l’intérêt de la plate forme Linux pour des serveurs ou des machines dédiées, je n’avais toujours pas trouvé de distribution qui me satisfasse pleinement comme environnement de travail quotidien.

Et puis, un jour, je suis tombé sur Ubuntu et j’ai tout de suite adhéré à la philosophie de cette distribution: simplicité, ergonomie, une base Debian et tout cela sur un seul CD.

J’ai bien vite redimensionné mon disque dur et installé Ubuntu en multi-boot avec mon PC initialement équipé de XP.

Plus je travaillais sous Linux, je redécouvrais le plaisir d’un environnement riche, sûr et stable et m’ouvrant les portes de toute la bibliothèque des applications OpenSource.

Mais bien vite, un problème est apparu: le besoin de relancer sans cesse mon PC pour passer d’un environnement à l’autre représentait une réelle perte de temps. Je me suis alors tourné vers un autre produit OpenSource: Qemu.

Qemu est un logiciel qui, à l’instar de Vmware, émule un PC virtuel. J’ai pu ainsi faire tourner Ubuntu dans un fenêtre tout en restant sous XP. Seulement, même avec l’adjonction du module accélérateur KQemu, le système émulé était trop lent pour être utilisé de façon réellement productive.

C’est alors, que je me suis souvenu d’une autre projet nommé Colinux.

D’une certaine façon, Colinux est un aussi émulateur de PC à la différence qu’il ne cherche pas à simuler le fonctionnement d’un PC complet (CPU, RAM, BIOS, Carte vidéo et carte réseau) mais traduit plutôt les appels du programme Linux en commande XP. Ainsi, les accès au matériel se font en natif d’où un gain de performance significatif.

En faisant tourner Ubuntu sous XP avec Colinux, j’ai enfin utiliser les deux systèmes d’exploitation en même temps et surtout sans écart de vitesse significatif entre les deux environnement…”

Télécharger (PDF, 1.97MB)

Cliquez ici pour visualiser le document au format PDF

A propos Olivier Olejniczak

Cofondateur de SynerGeek.fr. Passionné d'informatique, je m'intéresse plus particulièrement aux technologies de virtualisation et de stockage. J'apprécie la liberté et la quasi-absence de frontières à mon imagination qu'offre l'OpenSource et Linux. Professionnellement, je travaille exclusivement avec les outils Microsoft. Les pieds bien sur terre et ancrés dans le quotidien de l'entreprise, j'aime faire partager mes découvertes et contribuer à un meilleur usage des technologies. Vous aussi, rejoignez-nous sur Synergeek et partagez votre expérience!

Je vous propose également...

Comment changer la langue d'une distribution Linux 2

Comment changer la langue d’une distribution Linux

Après avoir installé récemment la dernière distribution CentOS 6.4 à partir de l’ISO, je me …

Guide de l'open source 2013 3

Guide de l’open source 2013

Smile publie l’édition 2013 de son guide de l’Open Source. Au programme, 200 produits évalués …

1 commentaire

  1. Bonjour,
    j’utilse winlsd 3.5 et ubuntu 8.04 sur une config base atlhon 3500+, 2Go ram, carte nvidia 7600 gs cm msi
    tout tourne rond ! 2 partitions d’échange internet et sauvegarde
    le tout en réseau pro et perso (4 pc) en câble
    adsl
    je vais essayer sur un pc de plus lol la dernière version, car nous jouons beaucoup en réseau
    nous travaillons (en famille) de plus en plus sur ubuntu avec OOo 3.0
    fervent défenseur du libre (je participe au développement de l’APRIL) j’utilise de plus en plus les systèmes alternatifs
    bref, je suis winlsd depuis le début j’ai essayer “coccinelle” et 2 autres réalisations qui ne m’ont pas du tout emballées
    @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *