La 3D: du cinéma à la maison

La 3D: du cinéma à la maison 1

Introduction

Le succès sans précédent du film Avatar de James Cameron a aussi mis en avant un concept déjà connu : la 3D stéréoscopique.

Ce principe existe déjà depuis de nombreuses années, mais le matériel nécessaire à la production d’images 3D a ralenti la chose.

Comment voit-on en 3D ?

La 3D est le résultat de 2 points de vue, afin de pouvoir estimer les distances. Les yeux humains sont espacés en moyenne de 7 cm, offrant ainsi deux points de vue.

Comment reproduire la 3D ?

  • Avec un hologramme :

Concept encore peu répandu et difficile à maîtriser, l’hologramme est une vraie reproduction en 3D autour de laquelle on peut tourner pour voir tous les angles.

  • Avec un écran :

C’est le mode d’affichage le plus répandu, facile à mettre en œuvre et peu cher. Reste à trouver un concept pour fournir une image à l’œil gauche et une autre image à l’œil droit.

Les différents systèmes

  • La stéréoscopie

Ce principe consiste à utiliser une méthode pour fournir deux images distinctes, une pour chaque œil avec des systèmes de projection habituels.

  • La 3D active

Ce principe est aujourd’hui commercialisé par NVidia. L’utilisateur porte des lunettes avec des verres qui sont des écrans à cristaux liquides. Le support d’affichage utilisé est un écran classique (on trouve des 24 pouces compatibles dans le commerce) qui est capable d’afficher le double d’images par seconde.

Alternativement, les verres des lunettes qui sont synchronisés avec l’écran, masquent l’œil gauche puis l’œil droit. La persistance rétinienne fait le reste.

Certains ont aussi imaginé des lunettes avec des écrans directement intégrés.

  • La 3D polarisée

C’est la méthode utilisée dans les cinémas. La lumière est composée d’ondes électromagnétiques qui se déplacent dans l’air. Grâce à un procédé de filtres, il est possible d’orienter  l’onde comme on le souhaite. L’image d’un œil sera polarisée en vertical, l’autre en horizontal et le tout sera projeté sur un écran.

Les lunettes sont faites avec du plastique contenant des micro-stries verticales ou horizontales. Elles filtrent ainsi les rayons lumineux et donc les images projetées. Chaque œil reçoit ainsi l’image qui lui était destiné.

  • Les anaglyphes

C’est le concept le plus facile à mettre en œuvre. Il s’agit là de jouer avec le mélange des couleurs.

Une couleur est composée de rouge, de vert et de bleu. Si vous regardez à travers un filtre rouge, vous ne verrez que les composantes rouges de la lumière. Si vous regardez à travers un filtre cyan, vous verrez le vert et le bleu.

Lorsque les images sont acquises, celle à destination de l’œil gauche sera filtrée pour ne garder que la composante rouge. Pour l’œil droit, on garde le vert et le bleu. Les deux images sont superposées et les lunettes font le reste.

Ces lunettes sont de simples plastiques transparents, rouge et cyan. En filtrant les couleurs de l’image, on arrive à séparer celle à destination de l’œil gauche et l’œil droit.

Le principal avantage réside dans le fait qu’il n’y a pas besoin d’avoir un écran spécifique, même une feuille de papier peut faire l’affaire. Il faut tout de même veiller à ce que le rendu des couleurs du support soit parfait.

A propos Mathieu Passenaud

Passionné de technologies Web, diplômé d'informatique embarquée et actuellement dans le développement d'applications en Cloud Computing.

Je vous propose également...

[Arte] Une émission sur les Geeks 2

[Arte] Une émission sur les Geeks

ARTE va diffuser un documentaire sur les "GEEKS". Les questions essentielles seront abordées comme : "Geek", d’où vient ce terme et que signifie-t-il ? Qu’est-ce que la culture geek ? Quelle est la différence entre "geek" et "nerd" ?

LA 3D est de retour dans Street View ! 3

LA 3D est de retour dans Street View !

Je l’avais déjà annoncé le 6 avril dernier, mais il semble que la fonctionnalité n’était …

3 commentaires

  1. Bonjour,

    L’écran se synchronise tout seul avec les lunettes dans les tests 3D, mais il doit donc avoir quelque chose dans le logiciel qui le fait mais quoi ?

    Voila !!
    Merci quand même

  2. Bonjour,

    Désolé, je n’ai aucune information à ce sujet. La question principale est de savoir si c’est l’écran qui se synchronise tout seul avec les lunettes ou si c’est le logiciel qui génère les images qui doit le faire.
    A mon avis, seul NVidia peut vous fournir des informations.

  3. Bonjour,

    Nous travaillons actuellement sur un projet qui a pour but d’implémenter la stéréo vision. Pour se faire, nous disposons du kit 3D vision Nvidia, nous arrivons à visualiser une image sous 2 points de vue différents à l’aide de JOGL (Java Open GL), mais nous ne savons pas comment les synchroniser avec les lunettes 3D vision. Avez vous des informations sur la méthode pour réaliser la 3D active?

    Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *